Anglet Patrimoines

L’Association a pour but de recenser, de sauvegarder, de valoriser et de faire découvrir le patrimoine d’Anglet.

Tous types de patrimoines sont éligibles à l’action de l’association :

Maisons, grandes propriétés, châteaux, fermes, églises, chapelles, écoles, granges, moulins, lavoirs, fontaines, puits, sources, écuries, cimetières, carrières, espaces sportifs, cressonnières, mobiliers, outils, vestiges, blockhaus, ancres, canons, archives, témoignages, langues, … ces patrimoines sont le reflet de l’histoire économique et sociale de notre commune et de la vie quotidienne des générations qui s’y sont succédées. Ils conservent en eux la mémoire du passé de la ville, son identité, son histoire.

Sommaire :
La vie de l’association
Adhésions
Statuts
Bureau et C.A.
Événements
Conférences
Expositions
Visites
Albums photos
Actions de sauvegarde
Moulins et lavoirs
Bâtiments
Histoire
Cartes postales
Cartes anciennes
Récits
Liens utiles A l’affiche !
Participer : Vous souhaitez participer à l'enrichissement du site en proposant vos articles, merci de visiter cette page. ()
Nous contacter :
mailbox Rédaction
Mail à la rédaction

mailboxSecrétariat :
1 rue de Louillot
64600 Anglet
mailbox Mail au secrétariat
téléphoneTéléphone
 06 76 54 13 80

Accueil Événements Visites

Carnet de voyage
Promenade dans la forêt du Lazaret, carnet de voyage

Sur la promenade du Prince impérial, au fond de la zone du Redon, nous étions 19 participants lors de la sortie organisée par l’association « Anglet Patrimoines » le vendredi 19 avril 2019. Notre guide, Patrick Mousset, qui a travaillé 40 ans à l’ONF nous attendait à 9h30 pour nous faire découvrir la forêt du Lazaret. Pas de soleil, mais le temps était clément et doux.

Vous trouverez ici les photos qui ont été prise lors de cette balade vous pouvez voir aussi sur ce site l’ histoire de la forêt du Lazaret et un résumé de la présentation de notre guide consacré à la gestion de cette forêt.

La promenade du Prince impérial, notre point de départ
Notre guide, Patrick Mousset
Première halte sur le chemin avec vue sur la cale du Boucau de l’autre côté de l’Adour
Vue sur la cale du Boucau
En route vers le sommet de la dune

La promenade du Prince impérial en béton balayé couleur sable, dans sa partie forestière, répond bien aux enjeux de la gestion forestière :

  • permettre l’accès aux camions forestiers pour l’enlèvement des bois lors des coupes et des engins de débardage sans dégât pour la route,
  • favoriser l’accès à tous les types de véhicules de secours et de lutte contre les incendies. On remarque d’ailleurs des bornes à incendie qui sont disséminées le long de la promenade.
  • favoriser l’accueil de tous les types de public (piétons, vélos, fauteuils roulants, ...)

Quelques tables et bancs sont éparpillés le long de la promenade. Le mobilier bois est fait avec des pins traités classe IV et vient d’une entreprise spécialisée.

Belle vue de l’Adour avec, au loin la cathédrale
Nous sommes presque au-dessus de 2 énormes réservoirs de soufre liquide à côté du fondoir à soufre mis en place en février 2013 sur le quai Castel.
Sur le sommet de la dune
Au sommet de la dune, zone d’effondrement
Les fascines de retenue du sable

Sur cette dune où les enfants autrefois faisaient de la luge, des fascines constituées de fagots de branchages tressés retenus par des piquets ont été mises en place afin de stopper l’effondrement de la dune et éviter l’érosion. Patrick Mousset constate que le travail prévu par l’ONF et le CG64 pour le compte du port de Bayonne n’a pas été terminé et que des herbes de la Pampa ont envahi cette partie du bois, en contrebas de la dune.

Photo de groupe sur le sommet de la dune
Dans la zone de sénescence, marquage d’un vieil arbre
Au pied d’un arbre mort
Tronc d’arbre mort
Conservés sur place, les troncs des arbres mort pourrissent doucement et abritent des quantités d’insectes et de champignons
Une clairière
Dans cette clairière où les pins maritimes mourraient de l’armillaire, l’ONF a replanté des chênes lièges afin de créer une chênaie-liège où quelques chênes pédonculés et pins maritimes sont présents.
Retour vers le point de départ

Publié le : 19 octobre 2020
par : François Palangié

Imprimer
envoyez à vos amis
Envoyer à un ami
Accueil | Plan du site | En résumé | Statistiques | Déconnexion | Administration