Anglet Patrimoines
L’association a pour but de recenser, de sauvegarder, de valoriser et de faire découvrir le patrimoine d’Anglet qu'il soit bâti ou non : Maisons, grandes propriétés, châteaux, fermes, églises, chapelles, écoles, moulins, lavoirs, fontaines, constructions militaires, historiques et industrielles, sites naturels …
Elle a également pour objectif de défendre l’environnement et la qualité de vie dans la ville d’Anglet. Pour ce faire, elle se donne le droit d’entreprendre toutes actions nécessaires, d’intenter tous recours, et d’ester en justice.
Sommaire :
La vie de l’association
Adhésions
Statuts
Bureau et C.A.
Événements
Conférences
Expositions
Visites
Albums photos
Actions de sauvegarde
Moulins et lavoirs
Bâtiments
Histoire
Cartes postales
Cartes anciennes
Récits
Liens utiles A l’affiche !
Participer : Vous souhaitez participer à l'enrichissement du site en proposant vos articles, merci de visiter cette page. ()
Nous contacter :
mailbox Rédaction
Mail à la rédaction

mailboxSecrétariat :
1 rue de Louillot
64600 Anglet
mailbox Mail au secrétariat
téléphoneTéléphone
 06 76 54 13 80

Accueil Actions de sauvegarde Bâtiments

juin 2021
La ferme de l’Amitié : In memoriam

La ferme de l’amitié qui datait du 19ème siècle a disparu sous la pioche des démolisseurs. Pour qu’elle reste dans nos mémoires l’association a fait installer sur place un panneau commémoratif.

Position de la ferme

Voici le texte du panneau commémoratif :

Ici se trouvait auparavant une ferme maraîchère construite en 1850 par Gabriel Galigazon, cordier pour la Marine à Bayonne, dont le patronyme apparaît dès le XVIIème siècle dans les registres paroissiaux d’Anglet.

L’exploitation, qui couvrait 5 hectares, a été progressivement morcelée et lotie. Le nom de la ferme, donné également à celui de l’allée de l’Amitié toute proche, témoigne de l’atmosphère conviviale qui y régnait pendant et après le dur labeur agricole.

La culture maraîchère et l’exploitation d’une cressonnière étaient leurs principales activités couplées à la vente de ses produits - dont le fameux piment d’Anglet - sur les marchés du Pays Basque, du bas-Adour, et à la ferme. La chasse aux alouettes, pratiquée dans le quartier, faisait la renommée de Fernand Galigazon.

Jacques Galigazon, dit Jacky, son fils, né dans les années 30, fut le dernier occupant de cette ferme familiale. En fier défenseur du gascon, il se plaisait à en raconter l’histoire, mêlée à celle du quartier et de l’époque. Il a ainsi permis d’enrichir d’anecdotes le recueil mémoriel réalisé par l’association « Anglet Patrimoines ».


Publié le : 14 octobre 2021
par : François Palangié

Imprimer
envoyez à vos amis
Envoyer à un ami
Accueil | Plan du site | En résumé | Statistiques | Déconnexion | Administration